bouclier canadienCordillièreAppalaches
Accueil*Les Visages Du Canada*Accueil
bouclier canadienCordillièreAppalaches

Le Canada présente six reliefs clairement distincts :
Cordillère, Plaines de l'intérieur, Bouclier canadien, Grands Lacs et basses terres du Saint-Laurent, Appalaches et Arctique.

 Toutes ces régions occupent de vastes territoires.

Chaque relief présente des structures géologiques, des particularités physiques, des conditions climatiques, un sol et une végétation propres.

 C'est pourquoi le Canada offre une diversité incroyable de paysages : chaînes de montagnes spectaculaires, plaines ondoyantes, hautes terres rocheuses, basses terres tempérées et toundra glacée.

 Les forces de la nature, la température, par exemple ,modèlent constamment le sol.

Certaines l'aplanissent, d'autres le soulèvent.

L'eau, la glace et le vent rodent lentement les majestueuses Rocheuses, tandis que les cours d'eau transportent les sédiments vers les deltas où se forment de nouveaux reliefs.

Cordillère

cordillère Cordillère Cordillère


Les pics et les plateaux de la Cordillère se sont formés il y a des millions d'années, quand la plaque tectonique de l'Amérique du Nord est entre en collision l'ouest avec la plaque du Pacifique, soulevant les chaînes de montagnes de la Colombie-Britannique et du Yukon.

 

 Au cours des 20 000 dernières années, météorisation, érosion et glaciations ont sculpté le relief des Rocheuses, comme sur le mont Rampart, dans le parc national Banff.

 Le déplacement de la plaque de l'Amérique du Nord est toujours aussi fort : le risque de tremblements de terre est constant sur la côte Ouest.


Plaines de l'intérieur
Il y a 500 millions d'années, des mers peu profondes recouvraient les Plaines de l'intérieur.

 

 Les rivières qui s'y jetaient déposèrent des sédiments qui formèrent des couches superposées de roches sédimentaires.

Les prairies occupent le sud des Plaines de l'intérieur.

Les sédiments y ont créé un sol fertile pour l'agriculture.

 

Au nord, la forêt parc de trembles cède peu à peu la place à la taïga.

 Au cours des âges, la météorisation et l'érosion ont sculpté l'Alberta et la Saskatchewan.

 Dans le canyon Horseshoe , près de Drumheller, en Alberta, ces phénomènes ont mis au jour des strates colorées qui datent du mésozoïque, l'ère où les dinosaures hantaient ces lieux.

 

*Arctique*

Les terres arctiques couvrent environ 25 p. 100 du sol canadien.

 Elles comptent deux régions distinctes : la plate-forme de l'Arctique et l'unité orogénique Inuitienne.

 

 Le sol, gelé en permanence, est recouvert d'un mince tapis de végétation qui disparait aux latitudes polaires.

 

 La plate-forme de l'Arctique comprend la plaine côtière du Yukon, les îles Banks et Victoria ainsi que les basses terres de l'ile de Baffin.

 La région inuitienne longe à l'est les hautes terres de l'ile de Baffin, là où les murailles de la péninsule de Borden dominent les eaux encombrées de glace du détroit de Lancaster ; elle s'étend sur l'ile d'Ellesmere et ses glaciers : le sommet de l'ile, qui est très montagneuse, est le pic Barbeau (2 616 m).

*Bouclier canadien*

Lions Head, arche de pierre sur le lac Supérieur, dans le parc ontarien Sleeping Giant, illustre la beauté du Bouclier canadien.

Appelé aussi Bouclier précambrien, le Bouclier canadien occupe plus de la moitié de la superficie du Canada.

 Sa roche-mère sert de fondation géologique aux régions adjacentes, telles que les Plaines de l'intérieur.

 


 L'immense bouclier comprend les basses terres de   la baie d'Hudson, un des plus grands ensembles marécageux au monde, les monts Torngat les plus hautes montagnes de l'Est du Canada et les hautes terres de l'ile de Baffin.

 

 Il y a 3 milliards d'années, il s'y trouvait des volcans et de hautes montagnes.

 À la dernière glaciation, les glaciers ont mis au jour la plus ancienne assise rocheuse au monde, l'est du Grand Lac des Esclaves.

 

Grands Lacs et basses terres du Saint-Laurent

De Windsor Québec, cette plaine étroite est le plus petit relief du Canada et le plus peuplé.

 

*Les Visages Du Canada*

Les Mille -Iles, intrusion du Bouclier canadien, séparent les basses terres du sud de l'Ontario de la vallée du Saint-Laurent.

La roche-mère autour du lac Érié et du lac Ontario est sédimentaire : elle est visible dans les strates de calcaire de l'escarpement du Niagara.

 

 

Des débris glaciaires, datant de la dernière glaciation, recouvrent le sud de l'Ontario.

 Le long du Saint-Laurent, l'ancienne mer de Champlain a laissé derrière elle une fertile plaine fluviale.
 

*Les Visages Du Canada*
 


Les rêves
géographie Canadagéographie Canada
*RETOUR INDEX*
géographie Canadagéographie Canada

Tous droits réservés©2008-2017Au cœur de la planète.com