Termes Astronomique-*Point de Lagrange*Termes Astronomique-*Point de Lagrange*Termes Astronomique-*Point de Lagrange*
Accueil*Point de Lagrange*Accueil
Termes Astronomique-*Point de Lagrange*Termes Astronomique-*Point de Lagrange*Termes Astronomique-*Point de Lagrange*

Bookmark and Share
*Point de Lagrange*
Un point de Lagrange (noté Li), ou point de libration, est une position de l'espace où les champs de gravité de deux corps en orbite l'un autour de l'autre, et de masses substantielles, se combinent de manière à fournir un point d'équilibre à un troisième corps de masse négligeable, tel que les positions relatives des trois corps soient fixes.

Il existe cinq points de Lagrange différents, c'est-à-dire cinq positions relatives de l'espace différentes.

Si on donne en exemple les points de Lagrange du système Soleil-Terre, ces cinq points sont notés et définis comme suit :
- L1 : sur la ligne définie par les deux masses, entre celles-ci.

Exemple: On considère un objet orbitant autour du Soleil, plus près de celui-ci que la Terre mais sur une même ligne.

Cet objet subit une gravité solaire supérieure à celle de la Terre, et tourne donc plus rapidement autour du Soleil que ne le fait la Terre. Mais la gravité terrestre contrecarre en partie celle du Soleil, ce qui le ralentit.

 Plus on rapproche l'objet de la Terre, plus cet effet est important.

A un certain point, le point L1, la vitesse angulaire de l'objet devient exactement égale à celle de la Terre.

- L2 : sur la ligne définie par les deux masses, au-delà de la plus petite.

Exemple: Le principe est similaire au cas précédent, de l'autre côté de la Terre.

 L'objet devrait tourner moins vite que la Terre parce que la gravité solaire y est moindre, mais le champ gravitationnel supplémentaire dû à la Terre tend à l'accélérer.

 Au point L2, l'objet tourne exactement à la même vitesse que la Terre autour du Soleil.

- L3 : sur la ligne définie par les deux masses, au-delà de la plus grande.

Exemple: De manière identique au point L2, il existe un point situé un peu plus loin que l'opposé de la Terre par rapport au Soleil, où un objet de masse négligeable serait en équilibre.

- L4 et L5 : sur les deux triangles équilatéraux dont la base est formée par les deux masses.

 L4 est en avance sur la plus petite des masses, dans son orbite autour de la grande, et L5 est en retard.

Ces points sont parfois appelés points de Lagrange triangulaires ou points Troyens.

Fait remarquable, ces deux derniers points ne dépendent en rien des masses relatives des deux autres corps.

point de Lagrange

 Ci-dessus : la trajectoire de Soho jusqu'à l'orbite autour du point de Lagrange.
Stabilité
Pour les trois premiers points de Lagrange, la stabilité n'apparaît que dans le plan perpendiculaire à la ligne occupée par les deux masses.

Par exemple, pour le point L1, si on déplace un objet perpendiculairement à la ligne entre les deux masses, les deux forces gravitationnelles vont jouer pour le ramener vers la position initiale.

 L'équilibre est stable.

 En revanche, si on le déplace vers une des deux masses, alors le champ de celle-ci va l'emporter sur l'autre et l'objet tendra à se rapprocher encore plus.

L'équilibre est instable.

Pour les points L4 et L5, la stabilité est obtenue grâce aux forces de Coriolis qui agissent sur les objets s'éloignant du point.




 Les Rêves
Termes Astronomique-Point de LagrangeTermes Astronomique-Point de Lagrange
*RETOUR INDEX*
Termes Astronomique-Point de LagrangeTermes Astronomique-Point de Lagrange

Tous droits réservés©2008-2017Au cœur de la planète.com -*Règles de confidentialité pour les annonces Google Adsense*