La planète JupiterLa planète Jupiter
les lunes de Jupiter*Planète Jupiter*les lunes de Jupiter
La planète JupiterLa planète Jupiter

Bookmark and Share
Accueil Accueil


Jupiter est une planète géante gazeuse, la plus grosse planète du système solaire et la cinquième en partant du Soleil (après Mercure, Vénus, la Terre et Mars).

 Elle doit son nom au dieu romain Jupiter.

 Le symbole astronomique de la planète est la représentation du foudre de Jupiter.satellites de Jupiter

Visible à l'œil nu dans le ciel, Jupiter est habituellement le quatrième objet le plus brillant (après le Soleil, la Lune et Vénus ; parfois Mars semble plus lumineux que Jupiter, et de temps en temps Jupiter semble plus lumineux que Vénus).

*Masse et dimensions*

Jupiter est 2,5 fois plus massive que toutes les autres planètes du système solaire réunies, tellement massive que son barycentre avec le Soleil est situé à l'extérieur de ce dernier, à environ 1,068 rayon solaire du centre du Soleil.

 Par ailleurs, son diamètre est 11 fois plus grand que celui de la Terre et on pourrait caser environ 1 317 corps de la taille de cette dernière dans le volume occupé par la géante gazeuse.

Grandeurs relatives de Jupiter et de la Terre.

Jupiter

Grandeurs relatives de Jupiter et de la Terre.

Grandeurs relatives de Jupiter et de la Terre

Dans l'état actuel des choses, les connaissances sur la composition planétaire de Jupiter sont relativement spéculatives et ne reposent que sur des mesures indirectes.

Selon l'un des modèles proposés, Jupiter ne posséderait aucune surface solide, la densité augmentant progressivement vers le centre de la planète.

 Alternativement, Jupiter pourrait être composée d'un noyau rocheux (silicates et fer) comparativement petit (mais néanmoins de la taille de la Terre et de 10 à 15 fois la masse de celle-ci), entouré d'hydrogène en phase métallique qui occupe 78% du rayon de la planète.

Cet état serait liquide, un peu à la manière du mercure.

Il est dénommé ainsi car la pression est telle que les atomes d'hydrogène s'ionisent, formant un matériau conducteur.

Cet hydrogène métallique est lui-même entouré d'hydrogène liquide, à son tour entouré d'hydrogène gazeux.

un noyau rocheux entouré d'hydrogène métallique

Jupiter

Modèle en coupe de l'intérieur de Jupiter, dont un noyau rocheux entouré d'hydrogène métallique.

 les lunes de Jupiter*Anneaux planétaires*les lunes de Jupiter
Anneaux de Jupiter.

Jupiter possède plusieurs anneaux planétaires, très fins, composés de particules de poussières continuellement arrachées aux quatre lunes les plus proches de la planète lors de micro impacts météoriques du fait de l'intense champ gravitationnel de la planète.

Ces anneaux sont en fait tellement fins et sombres qu'ils ne furent découverts que lorsque la sonde Voyager 1 s'approcha de la planète en 1979.

Du plus près au plus lointain du centre de la planète, les anneaux sont regroupés en trois grandes sections :

Halo : entre 92 000 km et 122 500 km du centre de la planète. Le halo est un anneau en forme de tore, élargi par le champ magnétique de Jupiter.

Anneau principal : entre 122 500 km et 128 940 km du centre de Jupiter et épais de seulement 30 km.

 Il est probablement composé de poussières provenant des satellites Adrastée et Métis.

 Anneau gossamer : entre 128 940 km et 280 000 km du centre.

Avant 181 350, il est constitué de poussières provenant d'Amalthée. Après, elles proviennent de Thébé.

Cet anneau est très peu dense (gossamer signifie « gaze » en anglais), nettement plus épais que le précédent (plusieurs milliers de km) et s'évanouit progressivement dans le milieu interplanétaire.

Schéma des anneaux de Jupiter

 Jupiter

Schéma des anneaux de Jupiter.

 anneaux de Jupiter*Magnétosphère* anneaux de Jupiter

Carte magnétosphérique : le champ magnétique est schématisé en blanc et les ions magnétiquement piégés en rouge.

Jupiter possède un champ magnétique, 14 fois plus puissant que celui de la Terre, allant de 4,2 G à l'équateur à 10 à 14 G aux pôles, ce qui en fait le plus intense du système solaire (à l'exception des taches solaires).

Carte magnétosphérique

 Jupiter

Carte magnétosphérique : le champ magnétique est schématisé en blanc et les ions magnétiquement piégés en rouge.

En vert et bleu, les tores de particules provenant de Io et Europe.

La magnétosphère jovienne permet la formation d'impressionnantes aurores polaires.

Les lignes de champ magnétique entraînent des particules à très haute énergie vers les régions polaires de Jupiter.

L'intensité du champ magnétique est 10 fois supérieure à celui de la Terre et en transporte 20 000 fois l'énergie.

Aurore polaire

 Jupiter

Aurore polaire, photographiée dans le domaine des ultraviolets par le télescope spatial Hubble.

 anneaux de Jupiter*Lunes galiléennes*anneaux de Jupiter

En 1610, Galileo Galilei découvrit les quatre plus importants satellites de Jupiter, les lunes galiléennes.

C'était la première observation de lunes autres que celle de la Terre.

Ganymède, avec ses 5 262 km de diamètre, est le plus gros satellite du système solaire.

Callisto, 4 821 km de diamètre, est à peu de choses près aussi grand que Mercure.

 Io et Europe ont une taille similaire à celle de la Lune. Par comparaison, la 5e plus grande lune de Jupiter est Amalthée, un satellite irrégulier dont la plus grande dimension n'atteint que 262 km.

Les quatre lunes galiléennes de Jupiter

 Jupiter

Les quatre lunes galiléennes de Jupiter. De haut en bas : Io, Europe, Ganymède et Callisto.

*Jupiter*

Caractéristiques physiques
Rayon équatorial 71 492 km
(11,209 Terres)
Rayon polaire 67 567,5 km
(10,517 Terres)
Périmètre équatorial 449 197 km
Superficie 6,14×1010 km²
(120,5 Terres)
Volume 1,43128×1015 km³
(1 321,3 Terres)
Masse 1,8986×1027 kg
(317,8 Terres)

 
Les Rêves
anneaux de Jupiteranneaux de Jupiter
*RETOUR INDEX*
lunes de Jupiterlunes de Jupiter

Tous droits réservés©2008-2017Au coeur de la planète.com -*Règles de confidentialité pour les annonces Google Adsense*